déc 08

Importance de la planification et de la préparation d’une prise de parole en public

Prendre la parole en public est tout un art, mais également constitue une façon d’être et des techniques particulières à maîtriser que vous trouverez de façon complète et détaillée ici :

parler en public
Passer maître dans la prise de parole en public procure maints avantages (personnels, professionnels, sociaux, notoriété, estime de soi, confiance en soi, etc…) qui ouvrent bien des portes vers le succès et c’est désormais possible notamment avec les ressources de qualité que vous pouvez trouver ici : comment maîtriser la prise de parole en public.

Avant de commencer à écrire votre discours, il est important que vous connaissiez et compreniez tous les détails pratiques du contexte de votre future prise de parole en public.

Connaissance du contexte avant de prendre la parole en public

Le contenu, le ton et la longueur de votre discours doit être adapté en fonction de la nature du contexte et de la situation où vous allez prendre la parole en public. Alors avant de commencer à l’écrire, c’est une bonne idée de songer aux points suivants :

 

– est-ce un événement professionnel, solennel, une célébration, une présentation, etc…;

– serez-vous le seul orateur ou y en ara-t-il plusieurs lors de cette prise de parole en public ?

– à quel moment précis devez-vous parler ?

 

La connaissance de votre audience

La connaissance de votre public est un élément essentiel pour une écriture d’un discours adapté et qui rencontrera le succès, car vous avez besoin de communiquer votre message à ce groupe spécifique de personnes.

Le type de discours approprié pour un type de public peut ne pas l’être souvent pour d’autres types d’auditoires.

A la lumière de ceci, la compréhension de votre auditoire vous aidera à déterminer la meilleure façon de transmettre votre message.

Avant de commencer à écrire, c’est une bonne idée de réfléchir pour savoir si votre public est :

– jeune ou plus âgé en général,

– avec des revenus élevés ou plus modestes,

– très instruit ou moins instruit,

– compatriote ou de même langage ou alors étranger.

La Pratique : exercez-vous !

Pratique, pratique, pratique ! Entraînez-vous en face du miroir, devant les amis et la famille ; enregistrez vos discours et réécoutez-les, voire revisualisez-les si vous avez fait une vidéo.

Cet entraînement vous permettra d’être le plus à l’aise et naturel(le) possible pour prendre la parole en public. Vous pouvez le faire aussi pour renforcer le réalisme, en :

– vous habillant avec les mêmes vêtements que vous envisagez de porter lors du discours ;

– vous servant des aide-mémoires que vous avez l’intention d’utiliser lors de la prise de parole en public (notes, symboles, etc..) ;

– vous efforçant de respecter la contrainte du temps minimum et du temps-limite requis ou fixé.

Arrivez tôt avant de prendre la parole en public !

Arrivé tôt avant le discours est un must pour tout orateur public.

En vous accordant ce confort de temps préalable, vous vous donnez toutes chances de bien vous familiariser avec le public et le lieu, et de vous se renseigner sur les détails importants tels que : – la taille et la forme de la pièce ou de l’auditorium, – si oui ou non il y a un podium, – s’il y a un microphone, – le type d’assistance technique qui est à votre disposition.

En faisant cela, vous n’éliminez pas seulement une grande partie des incertitudes de votre prise de parole en public, mais vous réduisez aussi vos chances de subir passivement et de ne pas pouvoir surmonter tout éventuel problème technique.

Pour tout connaître de cet art et le maîtriser, il est avisé de consulter les ressources les plus adaptées en la matières comme ici : comment prendre la parole et briller en public.

mar 20

La crédibilité lors de la prise de parole en public

La crédibilité c’est…

Il ne s’agit pas seulement de connaître la technique de prise de parole en public et de savoir comment parler en public mais aussi de votre crédibilité.

Celle-ci se décline sous plusieurs aspects.

La crédibilité est, littéralement, la mesure par laquelle votre auditoire vous croit et adhère à ce que vous dites quand vous parlez. Il s’agit de la confiance qu’il place en vous, en particulier comme étant reconnu expert(e) dans votre sujet.

Contrairement à la confiance ordinaire, qui est souvent donnée jusqu’à ce qu’une personne ne soit pas trouvée pas digne de confiance, la crédibilité doit souvent être gagnée, et les gens vont d’abord faire attention à des indicateurs tels que les réalisations personnelles en matière d’éducation et d’emploi, puis de leur expérience de première main de votre présentation.

La crédibilité initiale avant de parler en public

La crédibilité initiale est ce dont vous disposez avant la présentation. Ce peut être zéro lorsque les gens ne vous connaissent pas du tout. Elle peut également être très élevée si vous êtes un auteur connu, un professeur ou une personnalité qui a atteint la célébrité.

Pour ceux qui ont peu de crédibilité initiale, la tâche est d’en créer, et cela se bâtit avec la qualité de votre présentation.

Pour ceux qui bénéficient d’une grande crédibilité initiale, le défi est à la hauteur des attentes, qui peuvent être gonflées artificiellement, peut-être par vos publicistes ou peut-être par l’admiration excessive de votre public conquis !

technique de prise de parole en public

La crédibilité « présentée »

Il s’agit de ce que vous présentez à l’auditoire avant de parler en public. S’il existe une brève biographie en matière de vos compétences et réalisations, alors cela peut leur donner une certaine indication de vos talents.

Une puissante forme de crédibilité présentée est le fait que d’autres personnes qui ont elles-mêmes déjà une grande crédibilité fassent référence à vous en des termes élogieux. Cela se fait souvent quand une personne connue présente une personne qui n’est pas encore connue.

Des choses qui ajoutent à la crédibilité présenté comprennent :

– des qualifications élevées, comme un doctorat ou Master dans de multiples sujets,
– avoir des livres et des articles publiés,
– des postes de direction ou de cadres dans des organisations connues,
– des réalisations importantes dans votre vie professionnelle ou privée.

La crédibilité dérivée

Elle provient de ce que vous avez réellement présenté. Elle est issue de la qualité de ce que vous avez développé durant votre présentation, y compris la mise en page de vos diapositives et la crédibilité des faits que vous présentez. Elle vient des mots que vous utilisez et comment (intonation, rupture de rythme, trait d’humour parfois, etc…) vous les avez prononcés. Elle naît aussi de la façon dont vous vous habillez et vous présentez avec une autorité naturelle.

Une personne avec une grande crédibilité initiale peut perdre beaucoup de crédibilité ici si elle s’est mal préparée, ce qui peut se produire pour une personne célèbre avec un calendrier trop chargé. Si votre public pense que vous ne vous souciez pas de lui, alors il peut se sentir trahi et discréditer une grande partie de ce que vous dites.

Une personne avec une faible crédibilité initiale peut faire beaucoup ici pour établir sa crédibilité grâce à une prise de parole en public claire, convaincante, charismatique. Cela n’a pas à être de classe mondiale car votre public n’attend probablement pas ceci du tout de vous initialement. Mais si vous finissez votre discours en public en laissant une bonne impression de vous et de ce que vous avez dit, alors votre crédibilité va prendre un sérieux coup de pouce.

formation prise de parole en public

La crédibilité terminale après la prise de parole en public

La crédibilité terminale est ce que retient votre public de vous et de votre prestation après avoir terminé. Peut-être injustement, s’il vous admire déjà, il peut vous pardonner pour une prestation moins aboutie (bien que ce soit un jeu dangereux).

De même injustement, ils peuvent oublier ce que dit un orateur moins connu, même si son discours a été véritablement réussi. C’est une des raisons pour lesquelles il est important d’engendrer une impression solide et claire, de ne pas trop en faire, ni de présenter trop d’informations. Ils ne se souviendront que de quelques points particuliers, alors n’oubliez pas de bien structurer votre exposé et de leur donner une conclusion qui soit mémorable et qui fasse impression.

Il ne faut dès lors pas hésiter à bénéficier d’une formation à la prise de parole en public qui vous conférera une crédibilité puissante et charismatique comme vous la trouverez ici : COMMENT MAÎTRISER LA PRISE DE PAROLE DE PUBLIC ET ÊTRE CRÉDIBLE.

fév 24

Avantages multiples de parler en public

Alors que beaucoup de gens craignent de parler en public, il y a beaucoup de bonnes raisons pour lesquelles vous devriez non seulement aborder la prise de parole en public avec courage, mais aussi avec plaisir et espoir.
Avantages professionnels de prendre la parole en public

Si vous êtes un professionnel, et en particulier si vous êtes indépendant ou travaillez dans le conseil ou êtes un cadre par exemple et entre autres, parler en public peut faire émerger des compétences importantes.

Le renforcement des compétences

Lorsque vous êtes un professionnel, il y a de nombreuses occasions où vous aurez besoin de parler avec d’autres personnes en dehors du cadre des grandes audiences publiques.
Par exemple, un gestionnaire peut vouloir s’adresser aux responsables de son département (ou à un manager). Vous pouvez également parler de façon convaincante avec des personnes dans une situation où il s’agit d’obtenir un emploi ou décrocher une augmentation de salaire.

Savoir comment parler en public peut aider dans tous ces contextes et ces situations. Si vous pouvez tenir debout devant un large public et parler de façon convaincante, alors parler à un petit groupe ou à un seul individu, fut-il votre supérieur hiérarchique, ne est pas une grosse affaire.

Crédibilité professionnelle

S’exprimer lors d’événements, de conférences et ainsi de suite est très bon pour renforcer à votre crédibilité. Plus l’évènement est important et mieux c’est car vous pouvez ajouter ces prestations à votre CV.

comment parler en public

Réseautage

Lorsque vous êtes un orateur lors d’un événement, vous découvrirez soudainement que tout le monde veut parler avec vous. C’est bien sûr une magnifique occasion pour se faire des amis, nouer des contacts d’affaires et plus. Non seulement cela, mais vous avez aussi la possibilité de nouer des contacts et de développer votre réseau de connaissances avec d’autres intervenants, dont certains peuvent être très difficiles à contacter dans le monde «normal». Les événements où la prise de parole de parole en public est primordiale peuvent également fournir des chambres d’invités pour les orateurs où ils peuvent disposer de nourriture et boisson, occasions toujours opportunes pour des discussions et des contacts utiles et riches.

Trouver du travail

La crédibilité et les opportunités de nouer des contacts que donne la possibilité de prendre la parole en public vous offre également la possibilité de trouver du travail de la part de personnes qui pourraient vous offrir un emploi à plein temps jusqu’à des missions de conseil.

Les avantages personnels de la prise de parole en public

Outre des avantages professionnels, vous pouvez y gagner beaucoup personnellement et utiliser ces avantages, atouts et acquis dans tous les domaines de votre vie.

Développer le courage

Il faut du courage (du moins au début) pour se tenir debout sur la scène et parler en public, même si vous pouvez ressentir l’envie furieuse de vous enfuir et de vous cacher. En face à vos démons, vous pouvez apprendre à affronter et surmonter encore plus de situations, devenir une personne plus courageuse dans le processus.

Renforcement de la confiance

prendre la parole en public

Il ne fait aucun doute que vous avez besoin de confiance pour vous exprimer sur une scène publique et que parler sur une scène publique peut vous aider à devenir plus confiant(e).
Comme le fait d’être courageux une première fois fait que serez encore plus courageux les prochaines fois, de même aussi le fait d’agir en confiance vous fera devenir une personne qui a de plus en plus confiance en elle-même.

Apprendre à argumenter

Lorsque vous parlez, vous avez souvent besoin de présenter une argumentation cohérente. Dans la préparation que vous avez à faire, dans l’entraînement et dans vos prestations devant le public, vous apprendrez beaucoup sur l’art de l’argumentation, surtout si vous avez à vous engager avec votre auditoire grâce à un jeu de questions et de réponses.

Apprendre à convaincre

Les personnes qui maîtrisent l’art de savoir comment prendre la parole en public développent un charisme et un esprit de conviction qui magnétisent leurs audiences, les captivent et les convainquent.
Devenez comme elles et développez les mêmes atouts grâce à : secrets pour savoir comment parler en public de façon convaincante, percutante et avec charisme.

sept 12

Craintes les plus répandues lors d’une prise de parole en public

Qu’est-ce qui se passe quand vous devez parler en public ?

Saviez-vous que la prise de parole en public arrive en tête de la liste des phobies pour beaucoup de personnes ? Pas les araignées ou le vertige, mais bien parler en public !

Eh bien, si vous ne le saviez pas consciemment, votre corps le sait. Il manifestera toutes sortes de choses désagréables pour vous lorsque vous avez à vous lever et faire face à une mer de visages avec l’espoir de faire passer votre message de façon convaincante et intéressante.

Vos mains suent et votre bouche s’assèche. Vos genoux peuvent trembler et votre voix devenir chevrotante. Les battements s’accélèrent et la peur au ventre vous saisir.

Lorsque tout ceci se produit, la plupart des gens ne pensent pas à faire passer leur message d’une manière convaincante et intéressante, ils songent surtout à sortir de cette situation aussi vite que possible !

Vous ai-je fait peur ?

C’est une réaction normale.

Mais je n’ai pas l’intention de vous effrayer, mais juste de vous rappeler que votre corps réagit fortement quand vous êtes mis(e) sous pression, et pour la plupart des gens, parler en public est à peu près le pire stress qu’ils peuvent subir.

Il est logique d’être nerveux(se) et de manifester de l’anxiété lorsque l’on doit parler en public.

Pourquoi manifestons-nous cette angoisse à cette occasion ?

Affronter ou fuir

Nos corps sont « programmés » pour se battre ou s’enfuir en face d’un danger (résurgence des temps passés : affronter le mammouth ou détaler à toutes jambes). Nous n’avons plus beaucoup de mammouths à affronter de ces jours, mais le corps réagit toujours de la même façon. Donc, si nous devons nous lever et parler en public, de l’adrénaline et de la noradrénaline vont être sécrétées en quantité et courir dans tout notre corps – beaucoup plus que nous en avons besoin.

Nous ne pouvons pas fuir (enfin, on pourrait, mais on serait vite remercié(e)…) ; donc notre seule option est de « se battre ». Mais ici, dans ce contexte particulier, il peut être difficile de définir exactement contre quoi nous nous battons.

Pourquoi parler en public nous cause ces réactions ?

Bonne question. On pourrait penser que la plupart des gens, l’occasion leur étant donnée d’impressionner leur public, constitue une opportunité fantastique. Vous vous trouvez devant un groupe de personnes, l’attention est dirigée sur vous et pour la durée du temps qui vous est allouée, vous êtes maître du moment et de la situation en théorie.

Ou alors ?

Le fait même que l’attention est projetée sur vous, suffit pour déclencher toutes les peurs, l’anxiété et la phobie que vous avez déjà eu en parlant en public.

Voici pourquoi :

• Vous pouvez être jugé(e) par tous ces gens, et jugé(e) mal ;
• Vous pouvez vous sentir comme un(e) idiot(e) maladroit(e) et ridicule ;
• Vous pouvez commettre des erreurs et perdre le fil de ce que vous voulez dire ;
• Vous serez complètement humilié(e) ;
• Vous ne serez jamais aussi bon(ne) que _________ (compléter la case) ;
• «Ils » ne vous apprécieront pas, ils ne vous aimeront pas ;
• «Ils » ne saisiront pas ce que vous essayez de dire et de faire passer dans votre prise de parole en public.

Comment vaincre la peur de parler en public – A quoi servent les nerfs ?

La stimulation de vos nerfs va permettre de vous tenir éveillé(e) et de ne pas être trop complaisant(e). Il est plutôt difficile de se sentir complaisant quand votre cœur bat si fort que vous êtes sûr(e) que tout le monde qui vous regarde peut l’entendre.

Si cette énergie provenant de votre système nerveux est bien canalisée, c’est ce qui fait souvent toute la différence entre une présentation banale et une prestation orale remarquable et remarquée, qui suscite l’intérêt, voire l’admiration (les bons acteurs par exemple, se servent de ce stress normal en le canalisant pour fournir des prestations extraordinaires, inspirées et pleines d’énergie).
Ne focalisez pas votre attention sur vous.

Il est très tentant de rester concentré(e) sur ce que vous ressentez, surtout si vous vous sentez vraiment mal à l’aise. Vous commencerez alors à noter de façon aigüe et disproportionnée chaque goutte de sueur qui dégouline.

Pour bien canaliser ce stress et en faire votre allié, vous devez vous concentrer sur autre chose que vous-même. Vous pouvez porter votre attention sur le lieu dans lequel vous parlez et réfléchir de quelle manière vous pouvez en tirer le meilleur parti pour savoir comment parler en public.

Une fois que vous êtes réellement en face de votre public, portez votre attention sur lui. Si vous le pouvez, notez comment les gens sont habillés, qui porte des lunettes, qui a des vêtements de couleurs vives. Il y aura des dizaines et des dizaines de choses que vous pouvez faire attention pour vous aider à distraire votre conscience de ne pas se concentrer sur ce qui se passe en vous.

Vous constaterez alors que le moins vous vous concentrez sur ce que vous ressentez et plus vous vous focalisez sur d’autres choses, plus confiants, vous vous sentirez et mieux votre prise de parole en public sera !

Il est fortement conseillé de découvrir en priorité ce guide pour définitivement être à l’aise, tout maîtriser et délivrer des prestations réussies et remarquées : devenez un(e) expert(e) de la prise de parole en public.

juil 04

Comment définir le but et le dessein d’une prise de parole en public

Pour toute prise de parole en public réussie, qui rencontre le succès, il existe un but et un dessein clairement définis.

L’orateur doit s’efforcer de trouver où sa force réside et travailler dans cette direction et toujours se rappeler que plus haut est le but, plus grande sera la réalisation concrète.

Une personne doit être et ne pas paraître. Une audience ne peut pas être longtemps abusée.
L’orateur, quand le moment est venu de prendre la parole en public, sera rapidement estimé à sa juste valeur.

Le développement de la sympathie que l’on inspire, du charisme ne doit jamais être négligé.
L’orateur exhale alors de toute sa personne comme une énergie positive qui inspire en quelque sorte et renforce sa prestance, sa gestuelle, sa voix, son intonation et bien entendu l’impact et la conviction de son discours.

La première préoccupation de quiconque devrait être de se maîtriser soi-même, et la façon la plus adéquate d’acquérir cette maîtrise est d’apprendre à se concentrer, d’être humble et de ne trop en faire, de cultiver son ardeur physique, son pouvoir de conviction, la confiance en soi.

Comme les pensées et les raisonnements d’un orateur possèdent leurs propres caractéristiques, cela n’a rien d’étonnant que son style oratoire représente sa personnalité.

L’emphase adaptée de son langage, le choix juste et judicieux des mots employés, la diction maîtrisée et justement accentuée, aspects négligés ou non maîtrisés par les orateurs médiocres ou moyens, font toute la différence entre une prise de parole en public réussie, qui porte et un discours fade, non rythmé, et qui donne peu de fruits.

Afin de connaître tous les points-clés d’une prise de parole en public optimale et en bénéficier pleinement, n’hésitez pas à consulter : comment prendre la parole et briller en public.

juin 23

Comment parler en public en ajoutant de la conviction

La conviction est le langage naturel de la sincérité et des meilleures intentions. Elle se manifeste elle-même à travers la voix, l’aspect général (le « look ») et la gestuelle, la posture et rend une prise de parole efficace et porteuse.

Le fait de se tenir devant une audience doit enflammer le cœur et l’imagination de tout orateur digne de ce nom, mais nous savons d’après les observations que ce n’est pas toujours le cas quand il s’agit de prendre la parole en public.

Pourtant, quand vous connaissez les incontournables d’une prise de parole en public réussie et aboutie, c’est à la portée de tous et ceci est accessible notamment avec :

comment parler en public
Fréquemment, un public peut être « bizarre », froid, et sans répondant. Mais c’est justement lors de situations difficiles comme celle-ci que l’orateur doit mobiliser une motivation profonde et positive. Il doit avoir foi en lui-même et dans le message qu’il désire faire passer.

Toute la personne jusqu’au corps lui-même doit pouvoir répondre promptement et correctement à toute sollicitation engendrée par une volonté de modifier une audience terne et amorphe au premier abord.

Dans le domaine de la vraie conviction, il n’y a pas place pour la « violence » et l’impulsivité.
Tout doit être considéré, mesuré justement et mis à sa juste place.

Par exemple, le fait de balancer exagérément la tête, rouler des yeux, remuer et « contorsionner » son corps, mouvements inutiles et parasites, doivent être clairement et consciencieusement évités quand il s’agit de prendre la parole en public.

Au début, quand la maîtrise à ce niveau est encore balbutiante, il faut assumer pour un temps ces attitudes et travailler à de plus en plus les éviter.

Les émotions qui provoquent ces attitudes peuvent alors progressivement être surmontées et maîtrisées et les efforts à fournir de moins en moins difficiles pour savoir comment parler en public avec clarté, efficacité et succès.

juin 17

Comment avoir confiance lors de votre prise de parole en public

Il faut d’abord apprendre à rester égal en toutes circonstances lors d’une prise de parole en public.

Chacun(e) doit savoir s’auto-analyser lui(elle)-même et se préparer à prendre le risque de rencontrer un échec éventuellement.

Cet échec constitue alors pour la personne une source de motivation et d’effort supplémentaire à fournir pour savoir comment bien parler en public.

L’habitude d’un énoncé délibérément et consciemment clair, précis à la fois dans chaque conversation privée et quand on s’adresse à un public doit être recherché et travaillé lorsqu’on veut savoir comment parler en public.

Il doit être suffisamment accentué, souligné mais sans trop.
La première préoccupation de quiconque devant parler en public devrait être de se maîtriser soi-même, et la façon la plus adéquate d’acquérir cette maîtrise est d’apprendre à se concentrer, d’être humble et de ne trop en faire, de cultiver son ardeur physique, son pouvoir de conviction, la confiance en soi pour être optimal(e) lors d’une prise de parole en public.
Cette activité étant cruciale et apportant des avantages absolument renversants quand elle est maîtrisée, il est impératif d’en connaître tous les tenants et les aboutissants à l’aide de :
connaître et appliquer facilement les SECRETS des meilleurs orateurs.

juin 11

Préparation physique adéquate pour bien prendre la parole en public

1. La santé

La santé et une vigueur corporelle sont des conditions préalables pour rencontrer le succès lors d’une prise de parole en public.
Les plus illustres orateurs ont été presque invariablement des personnes de grande vitalité et qui imposaient le charisme par leur présence physique quand il s’agissait de prendre la parole en public.
Une santé robuste a une influence réconfortante et permet de disposer de l’énergie pour être dans les meilleures dispositions de travail.
Pour maintenir cette condition, une attention quotidienne doit être portée à une pratique d’activités physiques, de respirations profondes, de nutrition équilibrée, de relaxation et de sommeil équilibré.

2. Elocution

Bien savoir parler en public implique pour l’orateur une connaissance et une pratique approfondies de l’art de l’élocution.
La voix, le visage, les mains, le corps doivent être entraînés et participer de la maîtrise de l’élocution. La voix et son rendu peuvent être grandement développés, même quand les conditions semblent peu prometteuses.
Les grands orateurs ont été d’infatigables travailleurs dans la maîtrise de cet art. Demosthène et Cicéron, par exemple, se sont astreints eux-mêmes à un entraînement rigoureux de leur voix et de leur élocution.
La maîtrise de la posture du corps, l’entraînement à la déclamation claire et à l’articulation poussée de tout l’appareil phonal, y compris les lèvres, des voyelles, des mots, des phrases constitue un exercice quotidien pour arriver à la maîtrise.
La voix devient alors un instrument flexible capable de s’adapter (de ne pas se dégrader) à toutes sortes de situations et de ressentis.

3. Apparence

Une apparence personnelle attractive constitue sans aucun doute un avantage pour un orateur, de même que la première impression qu’il a ainsi donnée conditionne fortement son succès ou son échec à venir.
Les préjugés, les opinions d’une audience se forment rapidement et inconsciemment au début d’une prise de parole en public.
L’orateur qui désire susciter la meilleure impression, doit par conséquent donner le meilleur de lui-même.
Il doit être habillé élégamment et dans un style plaisant. Des bijoux trop voyants doivent éviter d’être portés.
L’orateur se doit de porter des vêtements irréprochables, prendre soin de l’aspect de ses ongles, dents et chevelure qui sont le signe de culture et de distinction.
Pour ne plus rien ignorer de la prise de parole en public et en tirer tous les fruits, consultez les meilleures ressources en la matière : comment apprendre à BRILLER en public rapidement.