«

»

Déc 08

Importance de la planification et de la préparation d’une prise de parole en public

Prendre la parole en public est tout un art, mais également constitue une façon d’être et des techniques particulières à maîtriser que vous trouverez de façon complète et détaillée ici :

parler en public
Passer maître dans la prise de parole en public procure maints avantages (personnels, professionnels, sociaux, notoriété, estime de soi, confiance en soi, etc…) qui ouvrent bien des portes vers le succès et c’est désormais possible notamment avec les ressources de qualité que vous pouvez trouver ici : comment maîtriser la prise de parole en public.

Avant de commencer à écrire votre discours, il est important que vous connaissiez et compreniez tous les détails pratiques du contexte de votre future prise de parole en public.

Connaissance du contexte avant de prendre la parole en public

Le contenu, le ton et la longueur de votre discours doit être adapté en fonction de la nature du contexte et de la situation où vous allez prendre la parole en public. Alors avant de commencer à l’écrire, c’est une bonne idée de songer aux points suivants :

 

– est-ce un événement professionnel, solennel, une célébration, une présentation, etc…;

– serez-vous le seul orateur ou y en ara-t-il plusieurs lors de cette prise de parole en public ?

– à quel moment précis devez-vous parler ?

 

La connaissance de votre audience

La connaissance de votre public est un élément essentiel pour une écriture d’un discours adapté et qui rencontrera le succès, car vous avez besoin de communiquer votre message à ce groupe spécifique de personnes.

Le type de discours approprié pour un type de public peut ne pas l’être souvent pour d’autres types d’auditoires.

A la lumière de ceci, la compréhension de votre auditoire vous aidera à déterminer la meilleure façon de transmettre votre message.

Avant de commencer à écrire, c’est une bonne idée de réfléchir pour savoir si votre public est :

– jeune ou plus âgé en général,

– avec des revenus élevés ou plus modestes,

– très instruit ou moins instruit,

– compatriote ou de même langage ou alors étranger.

La Pratique : exercez-vous !

Pratique, pratique, pratique ! Entraînez-vous en face du miroir, devant les amis et la famille ; enregistrez vos discours et réécoutez-les, voire revisualisez-les si vous avez fait une vidéo.

Cet entraînement vous permettra d’être le plus à l’aise et naturel(le) possible pour prendre la parole en public. Vous pouvez le faire aussi pour renforcer le réalisme, en :

– vous habillant avec les mêmes vêtements que vous envisagez de porter lors du discours ;

– vous servant des aide-mémoires que vous avez l’intention d’utiliser lors de la prise de parole en public (notes, symboles, etc..) ;

– vous efforçant de respecter la contrainte du temps minimum et du temps-limite requis ou fixé.

Arrivez tôt avant de prendre la parole en public !

Arrivé tôt avant le discours est un must pour tout orateur public.

En vous accordant ce confort de temps préalable, vous vous donnez toutes chances de bien vous familiariser avec le public et le lieu, et de vous se renseigner sur les détails importants tels que : – la taille et la forme de la pièce ou de l’auditorium, – si oui ou non il y a un podium, – s’il y a un microphone, – le type d’assistance technique qui est à votre disposition.

En faisant cela, vous n’éliminez pas seulement une grande partie des incertitudes de votre prise de parole en public, mais vous réduisez aussi vos chances de subir passivement et de ne pas pouvoir surmonter tout éventuel problème technique.

Pour tout connaître de cet art et le maîtriser, il est avisé de consulter les ressources les plus adaptées en la matières comme ici : comment prendre la parole et briller en public.