«

Sep 10

Parler en public et les quatre auditoires et leur style d’apprentissage

Les quatre types d’audiences rencontrées lors la prise de parole en public

Il y a quatre types de public que vous pourriez avoir à convaincre, qui manifestent des attitudes diamétralement différentes envers vous et qui doivent donc être abordés selon des méthodes différentes.

Hostile

Parfois, une audience est ouvertement hostile ou tend à être en désaccord avec vous en général. Peut-être que les personnes présentes ne veulent pas être là. Peut-être qu’ils ne vous apprécient pas votre ou ce que vous représentez.

prise de parole en public stress

Comment parler en public avec ce genre d’audience ?

Voici quelques conseils :

– travailler plus fort que d’habitude sur le développement de la confiance ;

– construire soigneusement votre présentation, soit à partir d’un terrain d’entente commun ou à partir d’un point de désaccord ;

– établir des principes de base avant de passer à des propositions spécifiques ;

– défiez votre public. Montrez-leur qu’ils peuvent être avoir tort ou qu’ils n’ont que des preuves incomplètes. Créez des tensions favorables à l’attention ;

– utilisez des sources de référence et ses preuves qu’il trouve acceptable et qu’il ne peut nier ;

– utiliser l’humour pour le désarmer ;

– montrer ce qui ne fonctionne pas et finissez par une conclusion inévitable.

Critique

Les auditoires critiques se considèrent eux-mêmes intelligents et probablement plus intelligents que vous. Ils pourront ainsi trouver des failles dans ce que vous dites et ne pas croire et adhérer à vos affirmations.

Votre prise de parole en public doit en tenir compte que vous :

– utilisiez copieusement vos preuves avec de solides références ;

– n’exagérez rien et ne tombez pas dans l’excès ;

– utilisez l’argumentation rationnelle, révélant les postulats et évitant les erreurs ;

– défendez les deux côtés du sujet avec un raisonnement solide pour-et-contre ;

– soyez juste et raisonnable ;

– répondez aux critiques régulièrement et avec une argumentation rationnelle.

Non informé

Là aussi, ce genre d’audience nécessite d’aborder des stratégies précises pour parler en public.
Les gens qui ne maîtrisent pas tous les aspects du sujet qui est l’objet de votre prise en parole en public peuvent ainsi être ouverts à l’argument et à la discussion, en particulier si cela fait sens :

– interrogez-les pour savoir ce qu’ils savent et ne savent pas ;

– donnez des faits de base à détailler ensuite ;

– utilisez des arguments rationnels pour expliquer la logique de ce que vous présentez ;

– utilisez des références et personnes respectées pour donner du poids à vos dires.

Sympathique

parler en public

Les gens qui sont sympathiques éprouvent un attachement émotionnel envers vous et sont plus faciles à convaincre.

La technique de prise en parole en public dans ce cas est accès sur le fait de :

– construire un lien avec eux en montrant comment vous êtes et qu’ils sont similaires à vous d’une certaine façon ;

– interagir fortement avec des appels personnels aux personnes présentes pour leur demander leur assistance ;

– déclencher leurs émotions (des positives !) ;

– demander gentiment tout simplement (qui peut être tout ce qui est nécessaire pour prendre la parole en public en ce cas).

Présentation et style d’apprentissage

Préférences

Différentes personnes présentent différents styles d’apprentissage, ce qui signifie qu’ils assimilent et interprètent l’information et lui donne un sens personnel de différentes manières. Par exemple :

– certains préfèrent des faits et des statistiques ;

– certains penchent pour des exemples personnels ;

– certains autres encore, les définitions et explications ;

– enfin, des personnes apprennent mieux avec l’utilisation des outils de présentation.

C’est un problème pour les orateurs qui ont besoin de toucher tout le monde. Dans la pratique, la meilleure approche est souvent de varier votre style pour couvrir tous les types.

Un système utile pour aider à cibler votre style de présentation est constitué par les styles d’apprentissage de Kolb. Les méthodes pour traiter chacune des quatre dimensions sont données ci-dessous.

Méthodes

Voici suggérées des méthodes que vous pouvez utiliser pour traiter des styles d’apprentissage lorsqu’il s’agit de prendre la parole en public, basées sur le modèle Kolb.

Expérience concrète

Pour ceux qui ont une approche sensorielle à la vie, il convient de leur donner quelque chose de « solide » à considérer. Par exemple, vous pouvez :

– raconter des histoires sur votre propre expérience ou les expériences des autres ;

– parler des dernières et récentes informations afférentes au sujet développé ;.

– adopter un langage corporel expressif et actif pour souligner ce que vous dites.

Observation réfléchie

D’autres personnes sont plus réfléchies, passent plus de temps à arranger et ordonner dans leur tête et leurs modèles internes ce qu’elles voient et entendent. Les choses que vous pouvez faire pour ces «observateurs» dans votre prise de parole en public comprennent les points suivants :

– fournir des faits, des chiffres et des statistiques ;

– montrer comment vos idées concordent avec des idées et des modèles existants ;

– inclure l’examen des autres points de vue.

Conceptualisation abstraite

Au-delà de l’ajustement du monde à leurs propres modèles, certaines personnes apprécient de rêver à de nouveaux modèles qui correspondent encore plus étroitement avec leurs découvertes. Vous pouvez convaincre ces penseurs ainsi :

– explorez les concepts derrière vos idées ;

– incluez une analyse plus approfondie du sujet ;

– critiquez de façon constructive les modèles et explications existantes.

Expérimentation active

Enfin, certaines personnes se considèrent comme les «faiseurs» de la vie, qui aiment mettre la main à la pâte (ou dans le cambouis… ;)) et expérimentent de nouvelles choses juste pour le plaisir de découvrir concrètement. Pour savoir comment parler en public face à ce genre d’audience, vous pouvez avec les personnes concernées :

– les impliquer dans des activités et des expériences ;

– raconter des histoires inspirées de vos propres expériences, y compris des données sur les résultats ;

– les interpeller ou les attirer dans une histoire où ils peuvent s’imaginer en être les acteurs ou se projeter dedans.

Une formation à la prise de parole en public est indispensable si vous voulez véritablement savoir comment être à votre avantage et quelles sont les meilleurs stratégies, attitudes, préparations (maîtrise du stress, du langage du corps et de l’élocution) pour savoir comment parler en public et c’est ce que vous trouverez ICI.